la maison familiale
la maison familiale

La naissance des vins  "Folle Avoine" est avant tout une histoire de famille. Tout commence en 1910 quand DAUMOND, alors maraîcher à Montpelier, rachète la maison familiale et  les premières vignes.

Arrive ensuite la deuxième génération avec Jean DAUMOND, qui continue à développer la propriété. Nous sommes alors dans les années 1950. Le vin est alors vinifié en cave particulière jusqu'à l'arrivée des caves coopératives qui signe l'arrêt de la vinification au domaine. 

Vient ensuite Marcel DAUMOND qui continue à développer la surface en vigne. Mais ce dernier doit être hospitalisé en 1972 pendant une quinzaine de jour. Son fils Jean-Claude le remplace le temps de sa convalescence. Il travaille alors en usine mais, au moment où son père est en capacité de reprendre le travail, il décide de rester à la propriété après avoir goûté à la liberté du travail dans les champs.C'est en 1984, suite à une intoxication due à un produit chimique que Jean-Claude décide de changer de voie et de demander la certification en agriculture biologique. Les premières années sont difficles (pertes de récoltes à cause des maladies, baisse des rendements). 

Après ce temps d'adaptation, Jean-claude va continuer d'augmenter la surface en vigne et va planter des nouveaux cépages (merlot, sauvignon...) pour arriver à la superficie actuelle de 10ha dans les années 1990. C'est en 1999 que la cave coopérative décide de sortir une cuvée bio. Nous sommes alors les seuls vignerons en agriculture biologique sur le village et nous devons donc trouver un nom pour notre vin. Des collègues viticulteurs signalent régulièrement à Jean-claude que ses vignes sont sales (n'utilisant pas de désherbant, il arrive qu'il y ait de l'herbe dans nos vignes) et qu'on y trouve beaucoup de Folle avoine, cette mauvaise herbe qui pour nous n'en est pas une. Le nom attire tout de suite l'attention de Jean-Claude qui décide de l'utiliser pour son vin. Cette période durera jusqu'en 2005. A partir de cette date, nous décidons de tenter l'aventure en vinifiant nous-même nos raisins. De plus, 2005 est l'année où Guillaume DAUMOND, qui représente la cinquième génération de vignerons, termine ses études en viticulture oenologie. Comme notre cave n'est pas encore construite, nous sommes aidé dans notre démarche par le domaine de La Triballe, à Guzargues, où Sabine et Olivier DURAND nous prêtent un coin de leur cave pour vinifier durant trois années au cours desquelles nous profitons de construire notre cave et acheter le matériel nécessaire. C'est donc depuis le millésime 2009 que nous vinifions sur place, à Vendargues.

construction de la cave-hiver 2007
construction de la cave-hiver 2007